Bienvenue sur le site du Club Français du Chien de Berger Belge !

 

CHIOTS LAEKENOIS

chiot logo laek

MAJ 24/05/2017

CHIOTS GROENENDAEL

chiot logo gro

MAJ 24/05/2017

CHIOTS MALINOIS

chiot logo mali

MAJ 24/05/2017

CHIOTS TERVUEREN

chiot logo terv

MAJ 24/05/2017

REPARTONS ENSEMBLE

logo repartons

Adoptions BB LOF

LE RING

Présentation par Jean-Michel Vedrenne

Combien de synonymes pourrait-on donner à cette discipline : Rigueur, Force, Volonté, Persévérance ou encore Détermination ? Certes, si le Ring propulse la puissance en un tourbillon d’efficacité, il est aujourd’hui salué comme l’un des programmes le plus difficile de la planète. En effet, particulièrement élitiste dans sa conception, le Ring favorise les valeurs d’un cheptel regroupées en 2 termes « Santé de Fer & courage à toute épreuve ». Autant dire que seule, quelques races espèrent toucher le haut niveau. Pourtant pour un non initié, le Ring peut surprendre de prime abord (attention aux conclusions hâtives), car comme tout sport de contact, celui-ci découle d’une préparation minutieuse. En premier lieu, il faut savoir que dans le milieu canin, les cynophiles font une nette différence entre l'éducation et la Compétition. Alors que l'éducation aborde les basiques comme une marche au pied, un rappel, rapporter un objet, travailler une immobilité, réguler des aboiements, supporter une muselière etc… En ce qui concerne « l’Utilisation Sportive » ceci est entendu depuis fort longtemps, puisque notre Compétiteur devra réciter ses gammes dans des situations souvent extrêmes !  Cependant, les exercices s’expriment sous forme d’association, car si le chien est évalué, noté et sévèrement épluché par 2 Juges sur toutes ses actions… le Maître aussi. Véritable course à la performance, la symbiose se mue en alchimie et à l’instar d’un triathlon, les épreuves seront découpées en 3 parties : Les sauts, l’Obéissance & les interventions.

Les Sauts sont au nombre de 3 « Longueur, Hauteur & Souplesse ». De la mise en place à la performance, chaque facteur est obligatoire pour accéder à la note maximum.

L’Obéissance comporte une multitude d’exercices « tirés au sort »  avant chaque parcours. Le chien doit réagir immédiatement en récitant son apprentissage avec classe, sérénité et ne pas se laisser surprendre (jusqu’à refuser de la nourriture offerte par une tiers personne).

Les Interventions composent le plus gros du travail et n’ayons pas peur des mots : cette dernière partie s’avère la plus palpitante. Le Chien doit agir en toute circonstance, défendre, garder un Objet, fouiller un terrain et même intercepter à distance un individu armé. Il s’agit d’un Homme en costume (donc protégé et parfaitement entraîné), celui-ci est bien entendu sélectionné selon les performances de nos chiens et son but est de tester les qualités de chaque concurrent.  Par ce biais, les attaques seront ultimes « de face, de Fuyante, en Garde au Ferme et même en fausse où le Conducteur devra stopper son équipier le plus près possible ».

Au terme de cette confrontation, le chien doit prouver sa détermination, son volontarisme et bien sûr sa stabilité, car outre sa pugnacité… il doit cesser après ordre au quart de seconde. Là encore l’intégralité de sa prestation se verra notée ce qui inclus le départ de l’exercice sous le contrôle du Maître à l’analyse de sa vitesse, de son taux de reflexes, de sa combativité et l’ensemble saupoudré de mises en place aussi tactiques.... que nécessaires. 

De ce fait, pour bien comprendre le programme, il faut avoir comme image le Judo. Exemple, la saisie sur toile demeure similaire à une saisie sur Kimono, il ne viendrait jamais à l’esprit d’un compétiteur de tenir autre chose que la toile. De plus et afin de travailler en bonne intelligence, la vie d’un Athlète est systématiquement évalué. Les premières analyses se font chez l’éleveur, jusqu’à l’homologation d’un Certificat de Sociabilité qui atteste de sa capacité au travail. Puis, il passera son Brevet National qui le propulsera en échelon 1 & 2. Mais ce ne sera qu’au terme d’un travail acharné qu’il pourra accéder à la Catégorie Reine « l’échelon 3 ». A cet instant, il devra engendrer un maximum de point pour pouvoir prétendre au Tournoi des sélectifs, soit 3 tours sur 3 jurys différents. En clair 240 équipes au départ et seulement 30 à l’arrivée !

Chéris, enviés et vénérés « les sélectifs » demeurent à ce jour le plus grand concours de tous les temps. Véritable viviers de sélection, nos étalons émergent de cette compétition qui, je le précise : catapultera les meilleures équipes afin de disputer la Coupe de France, mais avant d’espérer le Saint Graal… il faut commencer par la quête. Alors, bonne chance & bienvenue dans le monde de la Haute Compétition.

 

 

                                                                     

Nota : Le Ring est considéré en France comme l’école de Dressage obligatoire. De nombreuses nations travaillent notre programme en saluant son apprentissage, sa technique et sa sportivité (autant mentale que physique). Il est appelé French-Ring sur l’ensemble de la planète.